Nos produits

Des emballages responsables

Le logo Triman, késako ?

Le logo « Triman » indique que le produit ou l’emballage ne doit pas être jeté dans la poubelle des ordures ménagères mais doit être trié ou rapporté dans un point de collecte (bacs en magasins, déchèteries…) pour être recyclé.

Il est apposé sur tous les produits de consommation dotés de consigne de tri :

  • Emballages ménagers
  • Textiles
  • Linge de maison et chaussures
  • Éléments d’ameublement
  • Papiers graphiques
  • Pneumatiques

Qu’est-ce que la responsabilité élargie du producteur ?

Le principe de la prise en charge de tout ou partie de la gestion des déchets par les acteurs économiques (fabricants, distributeurs, importateurs, metteurs sur le marché) date de 1975 et est codifié dans l’article 541-10 du code de l’Environnement.

Ce dispositif répond au besoin d’organiser la gestion de certains flux de déchets spécifiques, en raison de leur quantité comme les emballages, de leur caractère spécifique comme les véhicules hors d’usage (VHU), ou de leur dangerosité comme les huiles usagées.

La première filière nationale et règlementée de Responsabilité élargie du producteur (REP) a été mise en place pour la collecte des emballages ménagers en 1992.

Des dispositifs similaires ont été ensuite instaurés pour les piles et accumulateurs (PA), les équipements électriques et électroniques (EEE), les papiers, les pneumatiques, les médicaments à usage humain des particuliers (MNU) et les textiles, linge de maison et chaussures (TLC).

Plus récemment, des filières ont également été instaurées pour prendre en charge les déchets d’activités de soins à risques infectieux perforants des patients en auto-traitement (DASRI), les éléments d’ameublements (DEA) et les déchets diffus spécifiques (DDS).

Le développement progressif des filières de produits usagés a abouti à la création de plus d’une quinzaine d’éco-organismes agréés et d’organismes collectifs intervenant pour le compte et dans le cadre de la responsabilité des metteurs sur le marché auprès des collectivités ou des entreprises pour la collecte et le traitement des différents types de déchets.

Chaque organisation a développé son propre système de communication. De nombreux systèmes de marquage sur les produits (dont les emballages) concernés ont vu le jour à l’initiative des différents acteurs avec l’objectif d’informer le consommateur sur le geste de tri.

La diversité des marquages sur les produits (dont les emballages) autour du tri ne conduisait pas à la meilleure performance de collecte séparée. Par ailleurs de nombreux produits (dont les emballages) ne portaient aucune indication sur le tri. C’est pourquoi est née l’idée d’une signalétique commune, qui permettrait d’une part, de signifier plus généralement au consommateur l’existence d’une consigne de tri, et qui d’autre part, mettrait en avant l’effort des metteurs sur le marché, le logo Triman était né !

2017-07-18-15_15_57-modifier-la-page-lidl-wordpress